Tout savoir sur l’origine de la charcuterie

Vous dégustez souvent de la charcuterie, mais vous ne connaissez pas ses origines ? Les paragraphes suivants vous aideront à comprendre d’où vient ce met que vous adorez.

Qu’est-ce qu’une charcuterie ?

La charcuterie se définit comme le produit obtenu à partir de viandes transformées, notamment la viande ou l’abat de porc. Étymologiquement, il s’agit de « chair cuite ». Il se caractérise par son mode de conservation par le sel. Cependant, vous pouvez retrouver sur le marché des charcuteries à base de volaille ou de gibier. En effet, les maîtres charcutiers peuvent aussi utiliser de la chair de lapin, de chevreuil ou de sanglier pour en concevoir.

Auparavant, la viande était transformée dans le seul but d’être conservée. Cependant, les pratiques ont évolué, et la charcuterie a obtenu une place plus importante dans la gastronomie. Actuellement, elle est même industrialisée. Elle se retrouve sur toutes les tables à chaque repas, malgré son image qui s’est détériorée suite à l’industrialisation. D’ailleurs, les techniques utilisées pour sa conception se sont améliorées. Elles sont plus respectueuses de l’environnement et des animaux. De nombreux charcutiers traiteurs cherchent même à créer des produits entièrement biologiques qui ne contiennent aucun additif.

Comment la charcuterie a-t-elle vu le jour ?

La charcuterie est apparue au même moment que le sel. En l’an 3000 avant Jésus-Christ, à l’époque de Simer, les commerçants égyptiens assaisonnaient la viande et le poisson de sel pour les conserver. Ce condiment était encore très rare et coûtait particulièrement cher. Pour l’obtenir, les Juifs et les Égyptiens utilisaient des techniques particulières, les premiers en le cherchant dans le désert et le second dans la mer. L’origine de la viande de charcuterie remonte à une époque encore plus lointaine : à la préhistoire. Les hommes coupaient finement la viande avant de l’étaler au soleil pour la sécher. Cela leur permettait de la conserver. Après la découverte du feu, les possibilités sont devenues plus larges et les humains ont appris à traiter la viande par le fumage ainsi que la cuisson.