L’origine et les processus de fabrication de la charcuterie

En apéro, dans une salade, dans les pâtes, les charcuteries sont des ingrédients très appréciés. Ces préparations exclusivement carnivores, macérées avec de fines herbes, parfois épicées, à la saveur délicieuse ou légèrement fumée ravissent les papilles de beaucoup de personnes. Dans cet article vous allez en connaître davantage sur ce produit alimentaire : son origine, ses variétés et ses modes de conservation.

Historique

Le terme « charcuterie » se traduit comme « chair cuite ». Il est le résultat du traitement des viandes ou des poissons par salage ou fumage. Pour cette préparation, le fabricant utilise soit de la saumure, soit du sel en poudre et en morceau. D’après l’histoire, sa création et sa consommation remontent à longtemps chez les Romains et en France vers les années 1475. Au fur et à mesure que le temps passe, les produits de charcuterie ont pris place sur les tables jusqu’à être entièrement acceptés dans la haute gastronomie.

Les différentes sortes de charcuterie

De manière générale, la charcuterie rassemble des produits issus de viande de porc et d’abats de porc. Toutefois, avec l’évolution du domaine et la croissance des professionnels qui les fabriquent, les compositions ont également varié, d’où la diversité des charcuteries en vente sur le marché actuel.

Les boudins

Les boudins sont des préparations de viandes assaisonnées puis introduites dans des boyaux naturels ou synthétiques. Parmi eux, il y a le boudin noir composé de sang et de gras de porc ainsi que d’assaisonnements divers (oignon, herbes, crèmes, fruits), et le boudin blanc qui se distingue uniquement par sa préparation à base de viande blanche : viande maigre de porc, volailles, poisson, veau. Cette deuxième recette est régulièrement mijotée avec de la crème, de la farine, des épices, des mies de pain et des œufs.

Les salaisons

Ce sont des morceaux de porc stockés dans des saloirs en bois qui sont destinés à les déshydrater et les conserver pour de longues périodes. Il peut y avoir le jarret de porc, des couennes parées ou des viandes de la poitrine. Certains sont assaisonnés d’ail et de fines herbes alors que d’autres pas. Chacun peut donc choisir selon ses préférences.

Les pâtés

Le pâté est un mélange d’abats et de viande de porc qui sont incorporés à des œufs, de la gelée, du lait, des épices, du sel, etc. L’ensemble est enveloppé dans de fines tranches de lard. Les variétés les plus célèbres pour ces produits sont le pâté de campagne breton, les pâtés de foie ainsi que les pâtés de volaille.

Les saucisses

Les saucisses sont ces boyaux remplis de viandes hachées qui sont toujours suspendues dans les vitrines des magasins de charcuterie et des boucheries. Elles peuvent être faites de viande de porc, de volailles, de bœuf, m