Viande traditionnelle ou viande bio, telle est la question qui revient encore et toujours sur le tapis. Toutefois, force est de constater que depuis quelques années, les viandes bio gagnent du terrain sur le marché. Effet de mode ou vraie valeur ajoutée ? Pour aider les amateurs de viande à faire le bon choix, focus sur les différences entre ces deux produits de boucherie à Annecy.

La différence dans l’alimentation du bétail

La qualité de l’alimentation du bétail possède un impact direct sur la qualité de la viande produite. Sur ce point, les éleveurs et les producteurs de viande conventionnelle et de viande bio adoptent des méthodes d’alimentation bien distinctes. 

L’alimentation du bétail traditionnel 

En général, les animaux destinés à la production de viande traditionnelle sont nourris avec des aliments contenant des produits chimiques. On cite notamment les antibiotiques pour la résistance à certaines maladies et les hormones de croissance pour la prise de poids. En outre, les bovins peuvent également être exposés aux pesticides via le pâturage (ou foin) et l’eau.

L’alimentation du bétail en élevage bio 

Pour les animaux destinés à la production de viande bio, l’alimentation est encadrée par des normes strictes. Les directives s’intéressent surtout sur la qualité des aliments et au respect de l’environnement. Autrement dit, des aliments issus de l’agriculture biologique, sans OGM ni traitement par irradiation. Parmi ces produits bio, on cite les légumineuses, les céréales, les tourteaux de soja.

Ainsi, faites vos courses dans une boucherie de référence pour profiter de viandes de qualité.  

Les conditions d’élevage des animaux

En plus de l’alimentation, les conditions d’élevage du bétail jouent aussi un rôle important sur la qualité de la viande. 

Les conditions d’élevage traditionnel

L’élevage classique n’est pas sujet à un encadrement très strict. Les conditions sont donc différentes d’un éleveur à un autre. Cela peut donner lieu à des situations comme le surpeuplement. Mais attention, tout n’est pas noir. Dans certaines régions, les éleveurs établissent eux-mêmes les normes et les labels afin de se démarquer de la concurrence et de gagner la confiance des consommateurs. 

Les conditions d’élevage bio

Du côté des éleveurs bio, le bien-être des animaux est une priorité. Pour produire de la viande certifiée bio, les éleveurs doivent pratiquer l’élevage en plein air. Cette méthode d’élevage favorise la santé du bétail en ayant accès à de l’air frais et du soleil. À cela s’ajoute l’accès à une alimentation naturelle qui améliore les défenses immunitaires des animaux sans utiliser des antibiotiques. 

Remarque : En pratique, un consommateur lambda n’a pas accès à ce type d’information. Toutefois, en faisant vos courses chez un artisan boucher de confiance, vous avez accès à de la bonne viande.