Vous avez décidé de servir un succulent gigot d’agneau pour les fêtes de Pâques mais vous n’êtes pas sûr de bien réussir votre plat ? Pas de panique, votre boucherie à Annecy-le-Vieux vous accompagne pour vous aider à choisir le bon gigot mais aussi pour réussir la préparation et la cuisson de ce délicieux plat de viande.

L’histoire de notre traditionnel gigot de Pâques

D’origine religieuse, les fêtes de Pâques sont typiquement chrétiennes. On fête la résurrection du Christ. Symbolisant l’innocence et l’obéissance, l’agneau est depuis toujours l’emblème de la religion juive et chrétienne. Si l’on se réfère aux croyances populaires, l’agneau est servi à nos tables pour Pâques tel « Abraham qui sacrifie un agneau à la place de son fils ».

Bien réussir son gigot de Pâques à Annecy en Haute-Savoie

Le gigot d’agneau cuit est un des plats cultes que l’on retrouve sur la table pour les fêtes de Pâques. Quelle satisfaction de réussir une recette particulièrement prisée pour une fête familiale si chère au sein de nos foyers.

Cependant, même s’il reste un mets incontournable, il reste également un plat dont peu en maîtrise la préparation et la cuisson. Afin de vous aider à réussir un gigot d’agneau digne de s’installer à votre table de Pâques, nous avons décidé de vous livrer trois astuces pour réussir cette célèbre viande !

Les trois astuces du jour de votre boucherie à Annecy-le-Vieux

  1. Savoir parfumer son gigot d’agneau : sachez qu’un bon gigot d’agneau ne s’arrête pas à sa préparation et à sa cuisson. Si vous désirez savourer le parfait gigot de Pâques, le parfumer est impératif afin de proposer une explosion de saveurs en bouche. Pour cela, il est nécessaire de connaître les bonnes associations aromatiques ainsi que les épices qui s’accordent harmonieusement avec la viande d’agneau. Au moment de le parfumer, n’oubliez pas qu’il est capital de ne pas piquer la viande, contentez-vous de frotter la chair de votre gigot ou de le laisser mariner toute une nuit. Ensuite, enveloppez votre viande dans du film alimentaire pendant quelques heures ou juste avant de l’enfourner pour sa cuisson.



  2. Privilégier la bonne température de cuisson pour votre viande : savoir miser sur une température optimale es