Ces pièces de viande que vous devriez demander à votre boucher (et comment les cuire)

La viande est une denrée riche en protéines qui sont des composants essentiels à la constitution des cellules de l’organisme. Les boucheries occupent une place importante en ce qui concerne la distribution de cette ressource protéique. Pour profiter pleinement de l’apport nutritionnel de la viande, vous devez maîtriser le mode de cuisson en fonction des caractéristiques de chaque pièce.

La viande, la connaître pour la cuisiner

La viande joue un rôle prépondérant dans la survie de l’homme. En réalité, les protéines contenues par cette dernière permettent de renouveler les tissus musculaires, les phanères, les os ainsi que la peau. Les phanères comprennent l’ensemble des ongles, les poils ainsi que les cheveux. Vu l’importance des viandes, leur consommation est plus que recommandée. Néanmoins, il va vous falloir bien choisir votre viande. Par exemple, la viande de bœuf est une viande largement consommée de par le monde. Néanmoins, chaque pièce de viande de bœuf se prête à un mets et un mode de cuisson particulier. Ainsi, selon votre menu, votre boucher doit vous réserver des morceaux de viande particuliers.

Lorsque vous pensez cuisiner de la fondue bourguignonne ou des plats à mijoter, il vous faudra des pièces de bœuf qui peuvent supporter une longue cuisson. Des morceaux comme les gîtes, les colliers, les basses côtes pour ne citer que ceux-là, seront utilisés pour les fondues bourguignonnes. Pour réaliser du pot-au-feu, vous opterez pour des pièces comme le plat-de-côtes, le flanchet, le jarret etc.

Le choix du morceau à cuire peut également dépendre des modes de cuisson. Il existe plusieurs façons de cuisiner la viande de bœuf. Vous pouvez la bouillir, la rôtir ou la braiser, la griller ou la poêlée. Si on part du principe qu’il y en a qui sont tendres et d’autres plus fermes, le temps et le mode de cuisson vont varier. Naturellement, les morceaux plus tendres vont cuire plus vite tandis que les plus fermes vont prendre du temps. Quoi qu’on dise, votre boucher saura vous fournir la pièce qu’il vous faut.

Classification des morceaux de bœuf

Les morceaux de bœuf sont classés selon leur position sur la carcasse de l’animal. Selon la classification, chaque pièce correspond à un menu précis. Ainsi, la classification permet de distinguer jusqu’à 29 pièces de bœuf par exemple. Au nombre de ces pièces, vous avez :

Le collier

Ce muscle de l’encolure du bœuf est une viande économique principalement utilisée pour le pot-au-feu, la daube ou dans le bœuf à mijoter. Comme mode de cuisson, il doit être mijoté pendant 4 h ou en 1h30 min à l’autocuiseur.

Les basses-côtes

On retrou