Vous avez d’ajouter de nouvelles saveurs dans votre assiette ? Pourquoi ne pas essayer le gibier, qu’on appelle aussi venaison. Moins courante dans la grande distribution, ce type de viande gagne pourtant à être consommé par les viandards. Découvrez comment bien choisir votre venaison et comment le préparer.

Comment bien choisir son gibier ?

Il y a plusieurs critères à voir pour trouver une délicieuse viande de gibier. Parmi les plus critères à voir, il y a l’âge de la bête et la maturation.

La bête est-elle jeune ou âgée ?

Selon l’espèce animal, la saveur de la viande va varier. Mais au-delà ce critère, l’âge influence aussi son gout. Plus celui-ci est jeune et plus sa chair sera savoureuse et moelleuse en bouche. Ce type de viande est parfait pour la préparation de délicieux rôtis. En revanche, plus un animal est âgé, plus sa chair sera forte en goût. C’est notamment le cas pour de nombreuses viandes de cerf ou de sanglier. Jeune ou âgé, faites vos courses chez un boucher avec un large choix de produits pour avoir l’embarras du choix.

La viande est-elle fraîche ?

Le gibier que l’on retrouve en commerce est déjà vendu maturé. C’est un procédé qui contribue à rendre une viande plus tendre en la conservant à maturation enveloppée puis placée dans une chambre froide. De nombreuses viandes sont ainsi stockées. Choisissez toujours des gibiers frais et surtout des animaux jeunes. Évitez de prendre de la viande faisandée ou des animaux qui présentent des plaies apparentes. Lorsque vous achetez de la viande, peu importe qu’il s’agisse de gibier ou autre, il est important d’en connaître la traçabilité qui vous permettra de l’identifier.

Quels sont les types de gibier ?

Un autre critère à voir pour choisir son gibier est le type de bête : à poils ou à plumes.

Animaux à plumes et à poils

Ce qu’on appelle le gibier est un ensemble d’animaux sauvages à poils comprenant des espèces telles que la biche, le cerf, le chevreuil, le sanglier, le marcassin, le lièvre, le lapin de garenne et autres espèces. Mais cela regroupe aussi un ensemble d’animaux sauvages à plumes comme le canard sauvage, la caille, la perdrix, la grive, la bécasse ou encore le faisan. A noter que les gibiers disponibles diffèrent d’une région à une autre.

Une viande savoureuse et nutritive

A poils ou à plumes, cette viande est un délice en bouche avec goût authentique. De plus, ce type viande de gibier offre une qualité nutritive et gustative bien plus supérieure à la viande traditionnelle comme le poulet ou le bœuf. Les saveurs sont emplies de nature sauvage. Qui ne s’est jamais délecté d’un rôti de biche aux airelles ou d’un faisan forestier au cidre de pomme !

et si vous tentiez le gibier 2

Comment préparer son gibier ?

Avant d’entamer vos préparatifs culinaires, il faut préparer la viande. Vous devez laisser reposer votre viande. Pour un animal que vous venez de chasser, il est important de le congeler pendant minimum 3 semaines pour éradiquer les éventuelles bactéries et parasites présents dans le corps. Puis, procédez à sa maturation pour attendrir la chair de la bête et la rendre plus savoureuse. Pour bien saisir l’importan